ADJECTIF


ADJECTIF
ADJECTIF

ADJECTI

Élément linguistique appartenant à une classe dont les caractéristiques peuvent être envisagées du triple point de vue sémantique, morphologique ou syntaxique. Selon le niveau d’analyse retenu, l’extension de la classe présente certains flottements, alors même que sa compréhension ne semble pas poser de problèmes majeurs; en fait, on ne peut affirmer véritablement l’homogénéité de la catégorie des adjectifs qu’en se référant plus ou moins implicitement à un modèle non strictement linguistique qui suppose que la langue est un reflet de la réalité: dans ce cas, au «nom substantif», qui désigne l’être, s’oppose le nomen adjectivum , qui lui est adjoint au titre de la modalité attributive. Si, en contrepartie, on adopte une perspective structurale, on définira l’adjectif comme l’élément linguistique dont la distribution, dans l’énoncé non marqué, varie avec les systèmes considérés, mais est tributaire de l’élément vecteur du syntagme nominal, soit qu’on l’intercale récursivement entre le nom et le déterminant, soit qu’il suive le nom. À vrai dire, le manque d’universalité de cette description fait surgir certains problèmes: il y a des langues où la place de l’adjectif est assignée (l’allemand, l’anglais), d’autres où elle est relativement plus libre, comme en français, encore que toute restriction sémantique ne soit pas congédiée («un célèbre chanteur noir américain» est l’ordre de loin le plus naturel). L’accord pose également des problèmes non négligeables: le français répercute les marques du nom sur l’épithète et l’attribut, l’anglais ne le fait sur aucun des deux, l’allemand sur l’un des deux seulement. Cette diversité tendrait à prouver que, de façon sous-jacente au moins, les contacts ne font pas de doute, d’une part, entre la catégorie adjectivale et les opérations prédicatives (en japonais, l’adjectif est une variété du verbe) et, de l’autre, entre l’adjectif et l’adverbe d’énonciation, en tant que celle-ci dénote un point de vue du sujet parlant sur les opérations logiques qu’il effectue; ainsi, une séquence telle que «les vrais responsables» recouvre probablement une transformation plus complexe que «une opinion vraie»; car, dans un cas, on a affaire à la réécriture d’un adverbe (ceux qui sont vraiment responsables), alors que, dans l’autre, on se contente de puiser dans le paradigme des adjectifs; de la même façon, si un énoncé comme «la cour juge les amants diaboliques» est ambigu, c’est parce qu’il recouvre deux structures possibles: «les amants sont diaboliques» ou «les amants qui sont diaboliques». C’est l’une des raisons pour lesquelles la grammaire générative considère toujours l’adjectif comme le résidu superficiel d’une transformation de subordination à expliciter en profondeur.

adjectif, ive [ adʒɛktif, iv ] n. m. et adj.
XIVe; lat. gramm. adjectivum « qui s'ajoute », trad. gr. epithêton épithète
I N. m. Mot susceptible d'être adjoint directement (épithète) ou indirectement (attribut) au substantif avec lequel il s'accorde, pour exprimer une qualité (qualificatif) ou un rapport (déterminatif). Adjectifs démonstratifs, exclamatifs, indéfinis, interrogatifs, possessifs, numéraux, relatifs ( déterminant) . Adjectifs qualificatifs. Degrés de comparaison et d'intensité de l'adjectif qualificatif. comparatif, superlatif. Adjectif substantivé; employé adverbialement. Adjectif verbal : participe présent adjectivé. II Adj. (1853; nom adjectif XIVe « adjectif ») Vieilli De la nature de l'adjectif, qui a une valeur d'adjectif. adjectival. Locution adjective.

adjectif nom masculin (bas latin adjectivum ; traduit du grec epithêton, qui s'ajoute à) Mot que l'on peut adjoindre au substantif pour exprimer une qualité de l'être, de l'objet ou de la notion désignée (adjectif qualificatif ou, simplement, adjectif), ou pour introduire ce substantif dans le discours (adjectif déterminatif). ● adjectif (citations) nom masculin (bas latin adjectivum ; traduit du grec epithêton, qui s'ajoute à) Samuel Langhorne Clemens, dit Mark Twain Florida, Missouri, 1835-Redding, Connecticut, 1910 Quant aux adjectifs : dans le doute, biffez-les. As to the Adjective : when in doubt, strike it out. Pudd'nhead Wilson's Calendar

adjectif, ive
n. m. et adj. GRAM
d1./d n. m. Mot variable qui peut être adjoint à un substantif, qu'il qualifie ou détermine. Adjectif qualificatif épithète, attribut. Adjectifs déterminatifs (démonstratif, possessif, numéral, indéfini, relatif, interrogatif ou exclamatif). Adjectif substantivé, employé comme substantif. Adjectif verbal: participe présent en emploi adjectival. Un maître exigeant.
d2./d adj. Qui a valeur d'adjectif, est employé comme adjectif. Forme adjective.

⇒ADJECTIF, IVE, subst. masc. et adj.
GRAMMAIRE
I.— Substantif
Partie du discours, variable en genre et en nombre, se rapportant dans la phrase au substantif.
Mot appartenant à cette partie du discours :
1. L'adjectif est un mot qui donne une qualification au substantif; il en désigne la qualité ou manière d'être. Or comme toute qualité suppose la substance dont elle est qualité, il est évident que tout adjectif suppose un substantif : car il faut être, pour être tel.
C.-C. DU MARSAIS, Gramm. 1789.
2. L'Adjectif ne désigne ni un être physique, ni un être métaphysique; il exprime seulement la qualité ou la manière d'être du substantif.
GIR. 1834, p. 239.
3. L'un des éléments les plus essentiels du discours (...). On appelle (...) ce mot adjectif, non pas seulement (...), parce qu'il s'ajoute toujours aux substantifs, mais aussi parce qu'il ajoute à ces substantifs l'idée des qualités ou des manières d'être sous lesquelles ils sont considérés.
BESCH. 1845.
4. Nom que l'on joint à un substantif pour le qualifier ou le déterminer.
LITTRÉ.
5. L'adjectif est un mot que l'on ajoute au nom pour exprimer les qualités, les diverses manières d'être des personnes ou des choses désignées par ce nom.
NOËL-CHAPSAL, 1889, p. 91.
6. Les mots pleins exprimant les attributs abstraits des substances sont appelés adjectifs.
TESN. 1959, p. 62.
Adjectif pronominal. Expression sous laquelle on a désigné (et continue quelquefois à désigner) les adjectifs déterminatifs, par opposition aux adjectifs qualificatifs :
7. ... mais les (...) adjectifs le, un, plusieurs, ce, trois, font disparoître l'abstraction, et désignent une application actuelle des noms appellatifs aux individus. Cette différence considérable entre les adjectifs de la seconde espèce et ceux de la première, semble exiger qu'on assigne à la seconde une dénomination distinctive. L'abbé Girard avoit nommé Adjectifs pronominaux tous ceux qu'il avoit envisagés sous le point de vue qui caractérise cette seconde espèce; ...
N. BEAUZÉE Gramm. 1789, s.v. article.
8. L'ancienne grammaire (Du Marsais) distinguait des adjectifs physiques, qui exprimeraient une qualité inhérente à l'objet (grand), des adjectifs métaphysiques, énonçant une qualité qui ne serait attribuée à l'objet que par l'effet d'un jugement de l'esprit (équitable), et des adjectifs pronominaux, qui servent à désigner un objet en l'individualisant sans lui attribuer une qualité spéciale : ce, chaque... On appelle parfois aujourd'hui adjectifs-pronoms les adjectifs de cette dernière catégorie, du fait qu'ils comportent d'ordinaire une forme pronominale : celui-ci, chacun.
MAR. Lex. 1951.
Adjectif verbal. D'une façon générale, participe employé comme adjectif, ne pouvant donc plus se construire avec un complément d'objet, devenu variable en genre et en nombre et fonctionnant comme épithète, apposition ou attribut. Un certain nombre de grammairiens restreignent cette dénomination à la seule forme en -ant employée comme adjectif et prenant les marques du genre et du nombre. L'adjectif verbal, variable en genre et en nombre, se distingue du participe présent et du gérondif, invariables depuis le XVIIe s. (cf. BRUNOT t. 3 1930, p. 329, n° 1) :
9. L'adjectif verbal, qu'on incorpore parfois à la catégorie des participes, a pour fonction de présenter comme une qualité de l'objet sa participation, occasionnelle ou durable, à l'action exprimée par le verbe dont il dérive, avec éventuellement une idée accessoire de possibilité, d'obligation; cf. en grec les formes des participes en -ios et en -teos, en latin le participe d'obligation en -ndus.
MAR. Lex. 1951.
10. L'Académie (...) décidant, en 1679, qu'on ne « déclinerait » plus les participes actifs [il] n'est resté de flexion (en genre et en nombre ou seulement en nombre) que dans les locutions poste restante, la maison attenante, les ayants droit. Le participe actif s'est ainsi confondu morphologiquement avec le gérondif et distingué de l'adjectif verbal qui, dépourvu de valeur verbale et incapable en particulier de recevoir un objet s'est complètement assimilé aux adjectifs qualificatifs.
GOUG. Syst. gramm. 1962, p. 93.
Rare, néol. Adjectif-phrase. Adjectif fonctionnant comme mot phrase :
11. On pourrait introduire certaines subdivisions dans les différents types de monorèmes en appelant, par exemple : (...) Vrai?, un « adjectif-phrase », ...
DE BOER 1954, § 3.
II.— Adjectif
Forme adjective (du verbe). Formes participes (cf. participe); on distingue la forme adjective en -ant (participes présent), les formes adjectives en -é, -i, -u, -s, -t (participes passés); plus particulièrement, ces formes employées effectivement comme adjectifs (cf. supra adjectif verbal) :
12. Nous appelons (...) forme adjective du participe les formes en -é, -i, -u, -s, -t (...) qui varient en genre et en nombre, qui n'impliquent pas l'idée d'un procès se déroulant ou s'étant déroulé, mais seulement un état, une qualité acquise.
WAGNER-PINCHON 1962, § 256.
Locution adjective. Adjectif composé (bleu ciel) ou syntagme nominal ayant valeur d'adjectif :
13. Une locution adjective est une réunion de mots équivalant à un adjectif : Un commissaire bon enfant, une femme pot-au-feu, un rocher à pic, un poète de génie, être tout en larmes.
GREV. 1964, § 339 bis.
Proposition adjective, synon. de proposition relative.
Vx. Verbe adjectif :
14. Quoique le Verbe substantif être serve à former tous les autres Verbes, ainsi que nous le faisons voir (...) et qu'il soit par conséquent le seul verbe qu'il y ait; les hommes, ayant joint, dans beaucoup de circonstances, quelque attribut particulier avec l'affirmation, ont fait de cette réunion cinq autres sortes de verbes, auxquels ils ont donné le nom de verbes adjectifs, parce qu'ils réunissent en un seul mot l'affirmation, et ce que l'on attribue au sujet. Ces Verbes adjectifs sont : le Verbe actif, le Verbe passif, le Verbe neutre, le Verbe pronominal, et le Verbe impersonnel, ou plutôt unipersonnel.
GIR. 1834, pp. 497-498.
15. Lorsque le verbe se présente sous une forme composée, c'est-à-dire réunissant le verbe être et une qualité qui a rapport à une action ou à un état, on le nomme verbe attributif ou adjectif.
NOËL-CHAPSAL 1899, p. 185.
Prononc. — 1. Forme phon. :[], fém. [-i:v]. Enq. :/, -iv/. 2. Dér. et composés : adjection, adjectivable, adjectival, adjectivation, adjectivement, adjectiver.
Étymol. ET HIST. — 1. Subst. 1365, gramm. « mot susceptible d'être adjoint directement ou indirectement au substantif avec lequel il s'accorde pour exprimer une qualité ou un rapport »; (Psautier de Metz ds DELBOULLE, Recueil ds DG; En metant... un adjectif pour un substantif, li sens et l'entendement de l'Escripture est fauceiz et corrumpuz); 2. adj. 1372 (CORBICHON, Propriété des choses, 1, 7 (1522) ds QUEM. : Tous nos essenciaulx qui sont dictz de Dieu sont noms substantifz ou noms adjectifz).
Empr. du lat. de basse époque adjectivum « id. » dep. le IVe s. MACROBE, Sat., 1, 4, 9 ds TLL s.v., 676, 13 : adiectivum quod Graeci vocant (opp. positivum); aussi en lat. médiév. 1284, ALEXANDRE DE VILLEDIEU, Doctrinal, R 108 ds THUROT, Extraits de Divers mss Lat., p. 359 : Item adiectivum cum suo substantivo genere, numero, persona et casu vult conformari.
STAT. — Fréq. abs. litt. :510. Fréq. rel. litt. :XIXe s. : a) 1 634, b) 103; XXe s. : a) 402, b) 476.
BBG. — BAILLY (R.) 1969. — BAR 1960. — BÉL. 1957. — BÉNAC 1956. — BONNAIRE 1835. — BOUILLET 1859. — CHESN. 1857. DAGN. 1965. — DEM. 1802. — ESN. 1965. — FÉR. 1768. — Gramm. t. 1 1789. — GUIZOT 1864. — HANSE 1949. — LAF. 1878. — LAV. Diffic. 1846. — MAR. Lex. 1961 [1951]. — SARDOU 1877. — SPR. 1967. — SPRINGH. 1962. — SOMMER 1882. — Synon. 1818. — THOMAS 1956.

adjectif, ive [adʒɛktif, iv] n. m. et adj.
ÉTYM. 1365; du lat. gramm. adjectivum (nomen) « (nom) qui s'ajoute » (du supin de adjacere; → Adjacent), trad. du grec épithêton « ajouté à ». → Épithète.
———
I N. m. Mot susceptible d'être adjoint directement (épithète), ou indirectement (attribut), par l'intermédiaire de quelques verbes (être, notamment) au substantif avec lequel il s'accorde, pour exprimer une qualité (adjectif qualificatif) ou un rapport (adjectif déterminatif). || Adjectif démonstratif, déterminatif, indéfini, interrogatif, numéral (cardinal, ordinal), possessif, qualificatif, relatif. || Degré de signification des adjectifs (positif, négatif, comparatif, superlatif). || Certains adjectifs prennent une signification différente selon qu'ils sont placés avant ou après le nom. || Adjectifs pronoms, susceptibles d'être employés comme adjectifs et comme pronoms (possessifs, démonstratifs, interrogatifs, relatifs, indéfinis, numéraux). || Adjectif substantivé, employé adverbialement. || Adjectif verbal : participe présent adjectivé. || Participe passé adjectif (ici abrégé en p. p. adj.).
0 (…) le passage est naturel de l'emploi adjectif à l'emploi nominal du mot rose. Nom et adjectif ne sont autre chose que les deux aspects, en quelque sorte, d'une même réalité linguistique.
F. Brunot et Ch. Bruneau, Grammaire historique, p. 143.
———
II Adj. (1853; nom adjectif, XIVe). De la nature de l'adjectif, qui a une valeur d'adjectif. || Forme adjective. || Locution adjective, ayant valeur d'adjectif. || Emploi adjectif d'un participe passé.
DÉR. Adjectival, adjectivement, adjectiver.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • adjectif — ADJECTIF. adjectif m. Terme de Grammaire, qui se dit Des noms que l on joint aux substantifs, pour les modifier ou les caractériser. Ainsi blanc, noir, froid, chaud, heureux, malheureux, grand, petit, etc. sont des noms adjectifs. [b]f♛/b] Il se… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • adjectif — ADJECTIF. Adj. mas. terme de Grammaire, Il se dit du nom, qui se joint tousjours avec les substantifs pour en marquer la qualité, la quantité, la maniere, Blanc, noir, froid, chaud, heureux, malheureux, grand, nombreux, &c. sont des noms… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Adjectif — En grammaire, on appelle adjectif une catégorie de mot qui s adjoint au nom pour exprimer une qualité (adjectif qualificatif), une relation (adjectif relationnel) ou pour permettre à celui ci d être actualisé dans une phrase (adjectif… …   Wikipédia en Français

  • adjectif — (a djè ktif, kti v ) 1°   Adj. m. Terme de grammaire. Nom que l on joint à un substantif pour le qualifier ou le déterminer. Grand, bon, utile, sont des noms adjectifs. 2°   Avec les deux genres : Qui tient de l adjectif. Une forme adjective.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ADJECTIF — adj. m. T. de Grammaire Qui se joint aux noms pour les qualifier ou les modifier. Mot adjectif. Il s’emploie surtout comme nom. Un adjectif verbal. L’adjectif doit s’accorder avec le nom en genre et en nombre. Un adjectif masculin. Un adjectif… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • ADJECTIF — adj. m. T. de Gram. Il se dit Des noms que l on joint aux substantifs, pour les qualifier ou les modifier. Ainsi, Blanc, noir, froid, chaud, heureux, malheureux, grand, petit, etc., sont des noms adjectifs.  Il s emploie aussi substantivement. Un …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • adjectif —  DEMONSTRATIF  Ex : Ces enfants jouent avec ce ballon la.  Ils appartiennent a la classe des determinants et font donc partie du groupe nominal. Ce sont des determinants obligatoires qui servent a designer.  EXCLAMATIFS  Ex.: Quel vilain temps !… …   Glossaire de linguistique computationnelle

  • adjectif — См. aggettivo …   Пятиязычный словарь лингвистических терминов

  • adjectif — an. ADJÈKTIFO, îva, e (Albanais). 1) Les adjectifs savoyards comportent la plupart du temps trois formes : le masculin (qui a souvent la même forme au singulier et au pluriel), le féminin singulier et le féminin pluriel. Ces trois formes sont… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Adjectif Indéfini — En grammaire, un adjectif indéfini s oppose à l article défini et est une sous catégorie de déterminant indéfini, ajoutant à l actualisation du nom noyau, un caractère incertain, imprécis, vague. La catégorie des adjectifs indéfinis est un… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.